Séchoirs Statiques capacités 100 à 800kg

Séchoirs statiques à résistances électrique ou à batteries d’eau chaude, pour le séchage des pâtes tous formats
Description du produit

SÉCHOIRS STATIQUES POUR LE SÉCHAGE DES PÂTES COURTES OU PÂTES LONGUES**

CAPACITÉS PAR CYCLE DE SÉCHAGE: 100 à 800 kg

**Autre usage: séchage de surface, pour les pâtes farcies fraîches, après la séquence de pasteurisation et avant leur conditionnement sous atmosphère modifiée

CONSTRUCTION:

  • Panneaux isolants avec revêtement de lames d’acier vernies
  • Tableau de contrôle électronique avec régulation automatisée ou programmable de l’humidité et de la température
  • Système de ventilation et résistances chauffantes, commandés par une horloge cyclique pour gérer les fonctions d’intermittence et d’inversion du flux de ventilation.

Ces séchoirs pour pâtes sont déclinés en 5 capacités de séchages, de 100kg à 800kg, avec des profondeurs variables, selon les capacités.

DESCRIPTION:

Les largeurs et hauteurs sont toujours identiques:

  • Largeur: environ mm2150
  • Hauteur: environ mm2500

MODE DE CHAUFFAGE:

Les séchoirs statiques pour le séchage des pâtes alimentaires, peuvent être indifféremment équipés de Batterie à l’eau chaude ou de résistances électriques

AUTRES CARACTÉRISTIQUES

  • Nombre de chariots pour le support et le déplacement des paniers de pâtes, à l'extérieur et à l'intérieur des séchoirs: 1 - 2 - 4 - 6 - 8, selon la capacité
  • Nombre de paniers de pâtes, par chariot: 25
  • Nombre de paniers, pour le séchage des pâtes : 25 - 50 - 100 - 150 - 200, selon la capacité du séchoir pour pâtes alimentaires.

DONNÉES SCIENTIFIQUES CONCERNANT LE SÉCHAGE PROFESSIONNEL DES PÂTES ALIMENTAIRES 

 Il faut savoir que le traitement thermique des pâtes, pour leur séchage optimal, leur conservation et la préservation de toutes leurs propriétés physiques et organoleptiques, doit être le fait d'un process très minutieux. Il  est impossible de gérer ce process, sans le recours à une technologie performante, accompagnée d'une gestion des cycles par un microproceseur, qui calcule avec précision les différents paramètres à toutes les phases du séchage.

Cette gestion passe par des cycles de ventilation à froid, de repos, de chauffage, d'inversion du sens de rotation des ventilateurs, d'extraction et de répétition de certaines phases, jusqu'à obtenir le niveau de séchage programmé initialement. À la fin du séchage, qui peut durer de 8h à 12h en moyenne, selon le type et le format, les pâtes doivent retrouver le taux d'humidité, qui était celui de la semoule/farine sèche. Ainsi les pâtes sèches, auront dû être débarrassées de toute l'humidité ajoutée à la semoule/farine, pour leur fabrication, afin de revenir à un taux d'environ 12%.

D'autres paramètres doivent également être pris en compte, tels que le type de matière première utilisée, l'environnement dans lequel se trouve le séchoir, le climat ou l'altitude. Ce sera à l'opérateur d'affiner les réglages, en fonction de ces paramètres et parfois, de ne pas se contenter des programmes entrés en usine. Ces programmations "adaptées et personnalisées", pourront facilement être entrées par l'utilisateur, qui dispose de 99 programmes personnalisables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.